Qui et quoi ?

Le Science Hack Day est un événement ludique et créatif où des équipes s’affrontent pendant 48h pour produire les hacks (détournements, applications,  expérimentations…) les plus originaux autour de la science. L’objectif est de réunir des passionnés en tous genres pour aller jusqu’au bout de leurs idées et proposer des projets innovants le temps d’un week-end.

Science Hack Day San Francisco 2013 (©©  Matt Biddulph)

Science Hack Day San Francisco 2013 (©© Matt Biddulph)

Pourquoi un Science Hack Day ?

Le Science Hack Day a été inventé par Ariel Waldman, une jeune graphiste qui a envoyé une lettre de candidature spontanée à la NASA après avoir vu un documentaire sur l’exploration spatiale. Et ils l’ont recrutée ! Ce rêve devenu réalité l’a conduite à créer une manifestation festive où chacun est invité à jouer, à expérimenter, à détourner. Depuis 2010, le Science Hack Day essaime dans le monde entier (Royaume-Uni, Mexique, Afrique du Sud, Irlande, Kenya, Pays Bas, Brésil, Chypre, Canada et Allemagne) sauf en France. À nous de perpétuer cet enthousiasme contagieux !

S’appuyer sur le tissu local

L’agglomération de Bordeaux mérite son Science Hack Day ! Les écosystèmes du libre et de la bidouille, de l’animation et de la culture scientifiques, du numérique et de la recherche sont bien structurés et dynamiques. Cet événement aura pour ambition de fédérer ces médiateurs et d’impulser de belles rencontres.

Notre équipe est à l’image de ce melting pot :

  • des chercheurs, jeunes et moins jeunes, en sciences humaines et sciences de la nature
  • des blogueurs
  • des créateurs d’entreprise
  • des hackers, bidouilleurs et professionels du numérique
  • des scientifiques et médiateurs
  • une journaliste
  • une étudiante en design…

48 h de bidouille et d’expérimentation

Jour et nuit, pendant 48h, les participants au Science Hack Day collaborent avec passion et intensité sans a priori d’âge, de sexe ou d’expérience. Avec comme moteur l’enthousiasme de produire des choses folles et inattendues à base de science et de technologie. Du partage à toute échelle d’expertise !

Tous les ingrédients d’un Science Hack Day réussi seront réunis :

  • des participants impliqués et motivés, d’horizons divers. Nous cherchons aussi bien des chercheurs que des étudiants, des élèves que des enseignants, des développeurs que des graphistes, des designers que des bidouilleurs… en veillant à la parité homme-femme et à une bonne représentation des 15-25 ans.
  • un lieu ouvert et confortable, permettant à la fois de travailler en équipe, et de se ressourcer pour tenir le rythme : la Fabrique Pola (Bègles).
  • des défis, des matériaux et des médiateurs capables d’inspirer les équipes — comme par exemple, le thème de la ville intelligente, les jeux de données sur l’environnement et le territoire libérés par les collectivités territoriales, les corpus documentaires des bibliothèques universitaires etc.
  • un wiki, en parallèle des inscriptions, pour recueillir les bonnes idées des participants. Quelques invités donneront des présentations courtes le premier matin pour se mettre dans l’état d’esprit de l’événement.
  • une couverture live de l’événement et des restitutions publiques permettant aux spectateurs et internautes de suivre l’avancée des prototypes.

Voici, à titre d’exemple, une vidéo réalisée à l’occasion du Science Hack Day San Francisco 2013.